Douce et aimante qui n’a pas peur de botter des fesses !

(Traduit de l’anglais parce que ça mérite d’être partagé)

Nous n’avons pas besoin de protéger les femmes,
Nous devons leur apprendre à se protéger.
Nous n’avons pas besoin de les responsabiliser,
Nous devons les laisser être fortes.

C’est un merveilleux repost de @luminousarchitecture

« J’ai pratiqué un peu de tactique de combat P3 la nuit dernière à Krav Maga Experts – Park Slope Brooklyn et malgré un air un peu meurtri et battu, je me sens forte et résiliante. Notre professeur nous rappelle toujours que nous ne sommes pas faites de verre. Nous pouvons être touchées et ne pas casser. Bien sûr, je suis un peu douloureuse et tendre au toucher, mais cela ne m’empêche pas de montrer fièrement mes blessures de combat. Ces ecchymoses sont survenues parce que j’ai dévié des coups de corps encore et encore la nuit dernière. Devenir une femme forte et autonome n’est pas facile et prend une sorte de grossièreté qui ne correspond pas au moule de ce que la plupart des femmes considèrent comme féminines, mais je ne suis pas faite pour s’adapter aux moules que notre société construit. Je peux être une femme fluide, juteuse, douce et aimante qui n’a pas peur de botter des fesses. »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.